Accumulation de cérumen dans les oreilles

L’accumulation de cérumen et le lavage d’oreilles

Le cérumen, souvent surnommé «cire d’oreille»,  peut causer beaucoup d’inconfort et de désagréments. Sa production au niveau de l’oreille externe varie d’une personne à l’autre. Il est habituellement éliminé naturellement à l’extérieur de l’oreille sans qu’on s’en aperçoive. Certains ont une minime production de cérumen et d’autres en ont beaucoup plus. Elle peut être liquide jusqu’à très solide

Malgré ce que certains croient, le cérumen est très utile. Il lubrifie d’abord le tympan afin qu’il conserve ses fonctions de transmission du son et ne s’assèche pas. Également, il protège le canal auditif et le tympan de tout traumatisme ou infection pouvant être causés par la poussière, par de petits objets, par des insectes et par tout autre substance pouvant pénétrer dans l’oreille externe.

Lorsqu’il est présent en trop grande quantité ou qu’il ne peut s’écouler adéquatement du conduit auditif, le cérumen peut former un bouchon. Les raisons peuvent être de plusieurs origines :

  • Conduit auditif de forme irrégulière ou trop étroit
  • Présence d’une quantité de poils importante dans l’oreille
  • Utilisation de bouchons
  • Port d’appareils auditifs
  • Utilisation du coton-tige
  • La présence d’un corps étranger dans l’oreille externe
  • Le vieillissement

Les cotons-tiges

En effet, il est important de savoir qu’il est tout à fait déconseillé d’utiliser des cotons-tiges pour retirer le cérumen des oreilles. Plusieurs personnes le font et l’enseignent à leurs enfants, mais ce geste accentue souvent la formation du bouchon en poussant le cérumen contre le tympan ou contre l’accumulation déjà présente. Il représente également des risques de perforation du tympan.

Reconnaitre un bouchon

Les indices pouvant vous aider à savoir si vous avez un bouchon de cérumen sont ; la démangeaison dans le conduit auditif, la perte d’audition, le retard du développement du langage chez un enfant, les vertiges ou étourdissements, les bourdonnements et l’inconfort.

Prévention de l’accumulation de cérumen

Afin de prévenir la formation de bouchons de cérumen, il peut être recommandé d’utiliser des préparations qui se vendent en pharmacie ou bien de l’huile minérale comme de l’huile d’olive. Normalement, une application de quelques gouttes 1 à 2 fois par mois peut s’avérer efficace pour éviter la formation d’un amas.

Traitement

Par contre, lorsque ces moyens ne sont pas concluants, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé, comme les infirmières de Soins Santé GC, afin de recourir à un examen visuel du conduit auditif et du tympan afin de vérifier si l’inconfort est bel et bien causé par un bouchon de cire d’oreille. Si ce n’est pas le cas, l’infirmière vous recommandera de consulter un médecin au besoin ou bien vous indiquera quoi faire pour vous soulager.

S’il y a présence d’un amas de cérumen qui obstrue votre conduit auditif, elle sera capable d’effectuer un lavage d’oreilles à l’aide d’eau tempérée et d’une seringue munis d’un embout (non piquant!) prévu à cet effet qui irriguera le canal auditif dans plusieurs directions. Il suffit habituellement de 3 à 5 reprises pour retirer le tout mais le bouchon peut être délogé dès la première irrigation.

Pendant les quelques minutes suivant la procédure, il peut être normal d’avoir quelques étourdissements mineurs puisque le bouchon créait une pression au niveau de l’oreille externe. Après quelques minutes, les clients repartent soulagés et leurs symptômes incommodants sont éliminés !