La méningite à méningocoque souche acyw135

La méningite à méningocoque est très contagieuse. Les personnes infectées par la bactérie Neisseria meningitidis sont souvent porteuses de la maladie sans en présenter de symptômes. Les méningocoques sont transmis de personne à personne par contact des muqueuses avec des gouttelettes respiratoires provenant du nez et de la gorge de personnes infectées. Les sérogroupes B, A, C, W-135 et Y sont les types les plus couramment recensés. Les programmes d’immunisation chez les enfants aident à diminuer la maladie.

Symptômes

L’infection se propage dans tout le corps et le système immunitaire réagit. Les symptômes se présentent sous forme de fièvre élevée, raideur à la nuque, photophobie, confusion, vomissements et maux de tête violents dus à l’inflammation des méninges. Cependant, la méningite peut facilement être confondue avec d’autres maladies telles que la grippe. La méningite bactérienne peut entraîner des lésions cérébrales, une perte auditive ou des troubles d’apprentissage chez les survivants. Le diagnostic peut être posé par un examen clinique suivi d’une ponction lombaire.

Traitements

La méningite est considérée comme urgente et nécessite l’hospitalisation immédiate. Un traitement antimicrobien approprié est recommandé dès qu’un diagnostic est posé. La vaccination en temps opportun est le moyen le plus efficace de limiter la propagation de la maladie.

Prévention

Pour éviter la propagation de la maladie, il est recommandé d’avoir une bonne hygiène personnelle et de se laver les mains. Puisque cette maladie se transmet par la salive, il faut éviter de partager les objets qui auraient pu entrer en contact avec la personne infectée.

Vaccination

À cause de la gravité de la maladie, il est important de se faire vacciner. Les vaccinations de masse sont le moyen le plus efficace de limiter les épidémies. Les vaccins Menveo, Nimenrix ou Menactra sont utilisés pour la méningite à méningocoque souche ACYW-135.

Obtenir un rendez-vous